20 juin 2020

DICTIONNAIRE DIPLOMATIQUE, 0u ÉTYMOLOGIES DES TERMES DES BAS SIECLES, Pour servir à l'intelligence des Archives

Après la décadence des Lettres et la chute de l'Empire romain, les nations subjuguées conservèrent le fond de la langue latine, que ces Conquérants avaient introduit dans tous les pays dont ils s’étaient rendus maîtres. Mais cette langue si pure dans les premiers siècles, dégénéra tellement, qu'elle ne conserva guère que l'inflexion et la terminaison de ses mots, qui étaient en quelque sorte des mots gaulois latinisés. Les principes du gouvernement féodal en France, les mœurs et les usages qui changèrent; une jurisprudence toute... [Lire la suite]

20 juin 2020

Lettres de Sauvegarde Royale de Philippe IV, dit « le Bel » pour l’abbaye de L’Absie et de Nieul sur l’Autize

Le monastère de l'Absie prit rang parmi les abbayes royales au cours de la seconde moitié du XIIe siècle. Les premières lettres de privilèges lui furent octroyées par Eléonore, reine d'Angleterre et duchesse d'Aquitaine, entre 1154 et 1182, et par son fils, Richard Cœur de Lion, de 1182 à 1189 (1).  Le texte de ces lettres ne nous est pas parvenu. Viennent ensuite celles de Philippe VI de mars 1329 (2). Elles accordent la protection royale à l'abbaye et aux religieux de l'Absie, à leurs gens et à leurs biens, et prescrivent... [Lire la suite]
12 juin 2020

Les trois pagi de Mauges, Tiffauges, Herbauge - Délimitation du Pays des Mauges avant le XIe Siècle (carte)

Jusqu'au IXe siècle, le diocèse de Poitiers avait au nord- ouest la même limite que le pays des Pictons, c'est à dire la Loire, depuis son embouchure jusqu'à son confluent avec le Layon (1). Ce sont les conquêtes des rois bretons qui portèrent atteinte à l'intégrité de cette vaste circonscription. En 451, la bataille des champs Catalauniques, vit les forces coalisées composées de gallo-romains et de peuples fédérés menées par le patrice romain Aetius, affronter les Huns dirigés par Attila. La victoire fut remportée par les... [Lire la suite]
06 juin 2020

Chauvigny sur Vienne et les Chauvigny de Chateauroux. Acte d’hommage d’Hardouin X de Maillé, seigneur de la Tour. 2 aout 1503.

En 1189, à Salisbury, Richard Cœur de Lion mariait à l'un de ses plus vaillants compagnons d'armes, André de Chauvigny, sa pupille Denise de Déols, fille de Raoul VII, seigneur de Déols et de Châteauroux. Ainsi commença la seconde maison de Châteauroux dont on connaît l'éclat. André 1er l'époux de Denise de Déols, à sa grande place dans les annales du pays et son histoire est célèbre jusqu'à toucher à la légende.  L'alliance qu'il contracta sous les auspices du roi d'Angleterre indique à elle seule une grande situation... [Lire la suite]
06 juin 2020

En 1517, Querelle dans le Marais Poitevin entre les seigneurs de Benet, et les habitants concernant les droits d'usage

En 1390, il est dit dans un document que les habitants des paroisses riveraines de la Sèvre possédaient le droit de faire pacager leurs bestiaux (gros et menus) sur l'étendue de tous les marais en payant la redevance et la coutume fixées par le "pasquier" de Ste Gemme en Benet (document conservé aux archives de la Vienne). Mais le droit de faire pacager les bêtes dans les marais amena des abus et, en 1490, les manants de Benet et Coulon s'étaient permis de vendre quantité de produits levés sur le marais, du bois en particulier. Le... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 19:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
05 juin 2020

Introduction du christianisme chez les pictons, période marquant la fin de l’Antiquité et le début du Moyen-âge

Pendant que les Gaules voyaient s'élever sur leur sol humilié, les temples des divinités romaines ; qu'elles recevaient dans leurs propres sanctuaires, les dieux des conquérants à côté de leurs dieux vaincus, et que ceux des druides qui résistaient à l'introduction de ce culte bâtard dérobaient avec peine leurs têtes à la persécution, un enfant naissait à Bethléem, petite ville de Juda, grandissait à Nazareth, lui, fils des rois, dans un atelier de charpentier, puis tout à coup laissant la hache, la scie et le rabot, s'avançait au... [Lire la suite]

03 juin 2020

Louis de Beauvau seigneur de la Roche-sur-Yon, le pas d’armes de la Bergère et René d'Anjou

Il existait, en Anjou, au milieu du quinzième siècle, une famille illustre, entourée d'une vénération séculaire qui semblait confondre son origine avec celle des Ingelgériens et des Plantagenet. Le château de Beauval, dont le temps efface les dernières ruines, avait donné son nom à ce glorieux rameau, que l'on disait détaché de la tige, sous le règne de Foulques-le-Bon. Plusieurs faits historiques venaient à l'appui de cette tradition constante. Dès 1025, nous voyons les sires de Beauvau prêter hommage à Foulques Nerra, l'épée au... [Lire la suite]
29 mai 2020

1217 Eglise Saint-Etienne de Marans - Charte Canal des Cinq Abbés - Saint-Michel, l’Absie, Saint Maixent, Maillezais, Nieul.

La conquête des marais côtiers et, plus généralement, les travaux de bonification des sols hydromorphes au cours du Moyen- Age ont, de longue date, retenu l'attention des historiens et suscité des études nombreuses quoique de valeur inégale. Replacée dans le cadre de l'immense mouvement d'extension des terres cultivées que connaît l'Europe Occidentale entre le Xe et le XIIIe siècle, la lutte de l'homme contre la mer et l'eau a été plus souvent envisagée sous l'angle des mutations économiques, des transformations du paysage et de... [Lire la suite]
28 mai 2020

Duguesclin et la délivrance de Mortagne sur Sèvre en 1373

Dom Fonteneau nous a conservé dans le t. LXXXIII de sa précieuse collection la copie de huit pièces relatives à la délivrance de Mortagne-sur-Sèvre, occupé par les Anglais en 1373, et à l'intervention de Duguesclin dans cette affaire. Cet événement historique est demeuré complétement inconnu jusqu'à ce jour. Il n'est même pas relaté dans l'histoire locale. L'occupation de Mortagne par les Anglais, mentionnée par Froissart, qui confond cette place avec Mortagne sur Mer dut être fort lourde pour le pays environnant.  Une enquête... [Lire la suite]
27 mai 2020

En 1069, l'un des fidèles de Guillaume VIII d'Aquitaine, Ayraud surnommé Gassedener, fonde l'abbaye de Nieul-sur-l'Autise

En 1069, Ayraud surnommé Gassedener : « Ayraldus Gassedener cognomine », l'un des fidèles de Guillaume VIII d'Aquitaine, fonde l'abbaye de Nieul-sur-l'Autise pour le salut de son âme. Airaud donne toutes ses terres de Nieul ainsi que tous ses biens situés à Benet aux chanoines de l'abbaye. Cette fondation est confirmée par le comte-duc en 1076 dans la maison d'Ayraud à Vouvant L’abbaye de Nieuil-sur-l'Autise, de l'ordre de Saint-Augustin, fut fondée en 1068 ou 1069 par Airald Gassedener (1), seigneur de Vouvant.  «L'an de... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 09:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,