24 août 2020

Système de défense de la Baie de l'Aiguillon sur la commune de Charron

L'aspect actuel de la baie de l'Aiguillon résulte des endigages successifs qui, du moyen âge à 1965 ont isolé près de 100 000 hectares de l'ancien Golfe des Pictons pour créer le marais Poitevin. Dès 1199, l’abbaye de Moreilles entreprend de mettre en valeur les marais qu’elle possède autour des anciennes îles de Moreilles et Chaillé-les-Marais. Pour ce faire, elle creuse un canal entre l’extrémité nord-ouest de l’ancienne île de Chaillé, et la baie de l’Aiguillon, dont les contours se trouvent alors probablement bien plus en amont... [Lire la suite]

20 août 2020

Vieille borne kilométrique du Guide Michelin (Maillé Vendée)

A l'origine des panneaux Michelin, il y a André Michelin. André Michelin fonde avec son frère Edouard la société éponyme en 1889 dédiée à la fabrication des fameux pneus. Pour inciter les gens à rouler et donc à acheter des pneus, ils vont multiplier les innovations en direction des automobilistes.  En 1900 naît le célèbre Guide Michelin. En 1910, l'entreprise lance sa première carte routière. Toujours dans l'idée de promouvoir ses pneus (et se faire de la publicité), elle commence à fabriquer des plaques émaillées offertes... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 01:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 août 2020

Jeanne d'Orléans, femme de Charles de Coëtivy, comte de Taillebourg en l'année 1503 visite au château de Magné-sur-Sèvre

Au porte du marais Poitevin, enserrée entre la Sèvre Niortaise et le bras du Sevreau, Magné reste une île reliée aux communes voisines par cinq ponts construits au siècle dernier. Magné, du latin Magnus signifiant grand, est l’ancien nom d’une riche famille romaine implantée sur une île du golfe des Pictons. La Sèvre s'appelle Severa en l'an 932 et sépare le Poitou de la vicaria Bassiacinsis in pago Aunisio. Cette viguerie, désignée sous le nom de Bassiacus, Bassiacensis, Basiacensis, Basiachinsis et Bachiacensis, était en Aunis... [Lire la suite]
07 août 2020

Le Marais Poitevin sous les Plantagenêt (Time Travel - Golfe des Pictons)

En face de l'île de Ré, s'étendait jadis un large golfe d'une ouverture d'environ trente kilomètres et dont il est facile de suivre les contours dans les trois départements de la Vendée, des Deux-Sèvres et de la Charente- Inférieure (Charente- Maritime) D'une forme allongée, découpé par une quantité de petites baies étroites, il avait son sommet près de la ville de Niort, à l'embouchure de la Sèvre. D'autres fleuves côtiers l'alimentaient, l'Autise, la Vendée, le Mignon et le Lay (1) ; deux promontoires, celui de Saint Denis du... [Lire la suite]
07 août 2020

ZOOM sur les fouilles 2019 de l'abbaye médiévale de Maillezais en Vendée

Campagne de fouille du 20 mai au 12 juillet de l'abbaye de Maillezais sous la direction de Teddy Bethus Il s'agit de la première campagne récente. En effet, une dizaine de campagnes ont été réalisées entre 1990 et l'an 2000. Les fouilles sont réalisées en partenariat avec le Centre d'études supérieures de civilisation médiévale de l'Université de Paris ainsi que le Service Régional de l'Archéologie des Pays de la Loire. Le propriétaire du site est le Conseil Départemental de la Vendée   Dans le réfectoire, daté du... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 01:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
05 août 2020

Voyage archéologique d’une Villa Gallo-Romaine à Saint Saturnin du Bois (Golfe des Pictons)

Dans le cadre d’un projet de lotissement communal, le service départemental d’Archéologie du conseil général de la Charente-Maritime conduit une fouille dans la commune de Saint-Saturnin-du-Bois située entre Mauzé et Surgères. La fouille qui a débuté en 2008, a permis de mettre au jour un établissement rural daté de l’époque gallo-romaine ainsi que plusieurs témoignages archéologiques d’une occupation pouvant être datée du haut Moyen Âge.   (Visite Virtuelle 360 du chantier archéologique) Des animations... [Lire la suite]

31 juillet 2020

La tour Duguesclin. Vestige du château médiéval de Benon (Time Travel 1372- 1578) Démolitions du château de Benon

Aliénor d’Aquitaine hérita du grand château de Benon, construit vers 1096. Elle épousa en 1152, le roi d’Angleterre. Les Anglais régneront sur notre région pendant deux siècles, jusqu’en 1372, année du siège par Bertrand Duguesclin. Cette tour symbole de ce passé, toujours présente dans notre commune, porte le nom de Bertrand du Guesclin, élevé au titre de connétable en 1370 par le roi Charles V, qui reconquit en 1372 la forteresse de Benon tenue par les anglais. Il séjourna quelques jours le temps de réaliser des réparations et... [Lire la suite]
29 juillet 2020

Le pont transbordeur dit "du Martrou" de Rochefort a retrouvé son aspect d'origine 120 ans après son inauguration.

Le transbordeur de Rochefort –Échillais, dernier de sa catégorie en France, a cessé d’assurer ses traversées de la Charente fin 2015 pour permettre à l’entreprise Baudin-Châteauneuf de réhabiliter l’édifice de fond en comble. Il ne reste que huit ponts de ce type dans le monde, dont celui du Martrou, haut de 50 mètres et long de 150. Classé monument historique en 1976 Tous les ponts à  transbordeur construits par Ferdinand Arnodin sont préfabriqués dans l’usine de Châteauneuf pièce par pièce  puis transportés... [Lire la suite]
24 juillet 2020

Chinon, enceinte et fortifications de la Ville-Fort

Comme beaucoup de villes de fondation ancienne, Chinon s'est trouvé constitué par la réunion de deux agglomérations d'origine différente : une ville féodale au pied du château, auquel elle était directement rattachée par une enceinte fortifiée, c'était la ville proprement dite, communément appelée la ville-fort ; plus à l'est, une autre agglomération d'origine religieuse s'était développée autour des reliques de saint Mexme et de son sanctuaire, ce fut le faubourg de Saint-Mexme, parfois désigné au XVIIIe siècle sous le nom de «... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
22 juillet 2020

La « Marie-Jeanne» HISTOIRE D'UN CANON DE LA GUERRE DE VENDEE

C'est l'un des canons du Cardinal de Richelieu, dont trois sont donnés au comte de Sault, successeur de Duplessis-Mornay au Gouvernement de Saumur. Pendant de longues années, ces canons restent oubliés dans l'arsenal du château, jusqu'au jour où Louis XV en fait don à la Compagnie des Vétérans de l'Armée de Hanovre qui y tenaient garnison, en souvenir de leurs exploits (P. Ratouis, 1875). Au début de la Révolution, M. Dupetit-Thouars les retrouve, lorsqu'il est question d'organiser la Garde nationale et, le 20 août 1789, lors de... [Lire la suite]