29 décembre 2020

La Vendée de Jean Yole

(Yole et Bourrine du Marais) Morceau du Poitou, coupé n'importe comment ou à peu près, à la mesure d'un département, la Vendée est un assemblage de petits pays de structure et de pittoresque les plus divers : marais, plaine, bocage « C'est par son histoire seule que la Vendée forme un bloc, comme c'est, d'ailleurs, un seul moment, un moment héroïque de son histoire qui a donné à ce nom, pris à une petite rivière inconnue, une signification, une gloire, une vie. De ce pays avant tout secret, habité par des âmes secrètes, qui... [Lire la suite]

26 décembre 2020

Sceau d’Hugues X de Lusignan, d’ Isabelle d'Angoulême et famille

Isabelle d'Angoulême ou Isabelle Taillefer (v. 1188/92- 4 juin 1246) est comtesse d'Angoulême. En 1200, elle devient reine d'Angleterre par son mariage avec le roi Jean sans Terre (1166-1216). Son second mariage fut scellé avec Hugues X de Lusignan (v. 1182-5 juin 1249 devant Damiette), seigneur de Lusignan, comte de la Marche et d'Angoulême, fils d'Hugues IX le Brun. (Hugues X de Lusignan, d’Isabelle d'Angoulême promenade tour Mélusine de Lusignan) Le sceau d'Ysabel, représente, d'un côté, n° 3, cette princesse debout la tête... [Lire la suite]
23 décembre 2020

1846 Restauration de la statue tumulaire d’Eléonore d’Aquitaine de l’Église de l’ancienne Abbaye de Fontevrault

Six membres de la famille royale des Plantagenet furent enterrés à Fontevraud. Leurs tombeaux, dont la situation primitive dans l’église n’est pas connue, eurent à supporter de nombreuses vicissitudes et de fréquents déplacements. Deux priants, les figures de Jeanne d’Angleterre et de Raymond VI, furent détruits pendant la Révolution.  Les quatre gisants conservés, dont l’Angleterre avait sollicité l’attribution, furent en 1846 transportés à Paris puis en 1849, ramenés à Fontevraud, où ils sont actuellement. (1923)   ... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 14:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
05 décembre 2020

Loudun, l’archéologue français Mgr Barbier de Montault- l’église Saint Hilaire du Martray

L’église Saint Hilaire du Martray, et son portail gothique flamboyant. Cette église est en fait la chapelle du couvent des Carmes qui s’est installé dans ce quartier de Loudun au XIVème siècle. Elle n’est devenue église paroissiale qu’en 1803 sous le vocable de Saint- Hilaire. Édifice gothique remarquable de la région, avec son portail restauré récemment mettant en valeur un décor sculpté aussi finement que de la dentelle.   « Elle a vécu toute l’histoire de France et celle de Loudun avec la guerre des protestants... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 16:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
29 novembre 2020

L'ABBAYE DE SAINTE-CROIX DE TALMOND SAINT HILAIRE - DESCRIPTION

La vie chrétienne monastique est d’origine orientale, et ne fut introduite en Occident, qu'au commencement du Ve siècle. Dans nos contrées, ceux qui se réunirent dans une même habitation, pour s'astreindre à la vie conventuelle, obéirent à un supérieur qu ils se donnèrent et dont la nomination devait être confirmée par l'évêque de la province et ratifiée par le pape. Le travail assidu de ces moines, l'habile administration de leurs revenus, et leur adresse à attirer les donations, augmentèrent tellement les richesses, des abbayes,... [Lire la suite]
26 novembre 2020

L’abbaye Sainte Croix de Talmond - Les Monastères, les Cures et Paroisses du Talmondais.

On ne saurait faire une étude quelconque sur le Moyen- Age, sans parler en première ligne de la religion et de ceux par les mains desquels elle fut administrée. Dire quelques mots de ce qui se passa dans le Talmondais, c'est rappeler ce qui existait en France et particulièrement dans le Bas-Poitou, soumis tout d'abord à la direction de l'évêque de Poitiers, et plus tard, en 1317, à celle de l'évêque de Luçon (2). Aux premières époques du christianisme, qui n'apparut guère dans notre contrée qu'au IIIe siècle, les évêques étaient à... [Lire la suite]

10 novembre 2020

Belleville sur Vie - Précis Historique sur l’ancienne église romane et du Bréviaire de Jeanne de Belleville

L’ancienne église de Belleville, dont on n'a pu sauver que les parties les plus intéressantes, consistant dans le portail extérieur et la première travée de sa nef, de l'imminente destruction dont elle était totalement menacée, présente, pour ce qui en reste debout tous les caractères de l'architecture de la fin du XIIe siècle ou du commencement du XIIIe. On y voit encore l'un des plus curieux et rares monuments de l'époque transitoire du roman au gothique, qu'on ait en Vendée.  C'était primitivement la chapelle d'un prieuré... [Lire la suite]
08 novembre 2020

Le château de Belleville sur Vie et ses premiers Seigneurs

La seigneurie de Belleville près la Roche-sur-Yon a été possédée successivement par 3 familles qui en ont porté le nom. Dès 935, l’Histoire fait mention d’un « Seigneur de Belleville, chargé de protéger l’illustre Abbaye de Poitiers contre les invasions Normandes ».Jusqu’à la fin du XIVème siècle, la Seigneurie de Belleville s’étend sur un vaste territoire qui fluctue, selon les époques, de Beauvoir sur Mer, la Garnache, Commequiers, … la Roche sur Yon et Luçon.  DescriptionLe château fortifié dont il ne reste pour traces... [Lire la suite]
27 octobre 2020

THIBAUD Chabot, seigneur de la Grève et du petit château de Vouvant part rejoindre les troupes de Charles VII à Chinon

Avec Louis 1er Chabot, fils de Thibault Chabot et d'Amicie de Sainte-Maure, commence la quatrième maison. Louis Ier Chabot (vers 1370 – 1422), seigneur de la Grève, de Chantemerle et du petit château de Vouvent épousa en 1404 Marie de Craon (vers 1375 – mars 1420), fille de Guillaume de Craon, vicomte de Châteaudin, laquelle lui apporta en dot les seigneuries et terres de Moncontour, Marnes, Montsoreau, Colombiers, Savonnière, Jarnac, Précigny, Verneuil et Ferrières.   Louis Chabot mourut en 1422,  laissant de son... [Lire la suite]
26 octobre 2020

L'abbaye du bout du monde de Saint Jean d’Orbestier Fondée par Guillaume IX, duc d'Aquitaine et comte de Poitou

C’est en juillet 1107 que Guillaume IX, duc d’Aquitaine, comte de Poitou et seigneur de Talmont autorise les moines bénédictins menés par un certain Foucher à s’installer dans la vaste forêt d’Orbestier «  silva Orbisterii » ou «  Orbisterri  foresta » L’abbaye est dédiée à Saint Jean Baptiste et Saint Marie et prend le nom d’Orbestier, (orbis terminus », qui signifie le « bout du monde », le domaine concédé s’étend sur plus de 800 hectares limités à l’est par le ruisseau de Tanchet et à... [Lire la suite]