20 février 2020

Chalais, découvertes Archéologiques d’un souterrain-refuge protégeant des incursions normandes et de Geoffroy la Grand’dent

Notre-Dame de Chalais est un peu perdue dans la campagne, à l'écart du bourg de Saint-Pierre-le-Vieux. Non loin de Fontenay-le-Comte, à quelque 1500 mètres environ de l'antique abbaye de Maillezais, dont les superbes et imposantes ruines évoquent tant de souvenirs, s'élève, au village de Chalais, ignorée de la plupart des touristes, une curieuse petite église romane, que baignaient il y a quelques siècles à peine, les flots de l'Océan. L'intérieur n'offre pas grand intérêt, si ce n'était le grand bas-relief représentant... [Lire la suite]

19 février 2020

Visite du vieux Fontenay, « Poème de pierre », sur les pas d’Octave de Rochebrune

Un escarpement rocheux, une source jaillissant au pied du coteau et un gué ont permis la fondation de la ville.   « Fontenay, source jaillissante des Beaux Esprit s », capitale du Bas-Poitou est un centre artistique et littéraire au 16e  s.   l’ancienne ville  se développe de part et d’autre de la rivière Vendée.   On peut y découvrir des ruelles médiévales, les ruines de l’ancien château fort, de vieilles maisons,   quelques logis du 16e s. et hôtels du 18e s.   L’église... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 11:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 février 2020

1840 Prosper MÉRIMÉE, Inspecteur général des monuments historiques - Lettre au Ministre de l’intérieur

MONSIEUR LE MINISTRE, La commission des monuments historiques, dans son dernier rapport, déplorait l'insuffisance des secours affectés à la conservation des édifices remarquables de toutes les époques, dont notre pays a tant de raisons de s'enorgueillir, et que pourtant il a traités longtemps avec une fâcheuse indifférence. Ces plaintes, trop bien justifiées, ont été entendues, et le crédit mis cette année à la disposition de votre département témoigne que la sollicitude des Chambres s'est éveillée sur l'importance de nos richesses... [Lire la suite]
10 février 2020

L'Hermenault, Château épiscopal des évêques de Maillezais (Time Travel)

On est peut-être d'accord sur l'étymologie de l'Hermenault. Cette dénomination vient-elle d'heremus, lieu désert et inculte, d'heremani, hommes pourvus d'un bénéfice, ou est-elle un dérivé de celle d'Ernenoald portée par un abbé mentionné dans la notice d'un jugement rendu le 5 mai 692 par Clovis III, ou d'Hermamvald, empruntée à quelque Franc qui établit sa demeure sur l'emplacement où les abbés de Maillezais élevèrent plus tard leur maison de plaisance 1)? Il serait téméraire d'émettre une opinion définitive. Il nous est plus... [Lire la suite]
08 février 2020

Le prieuré de Mouzeuil saint Martin (Time Travel)

La route de Fontenay à Luçon s'échelonne par Mouzeuil, Nalliers, Ste.-Gemme-de-la-Plaine. Prioratus et ecclesia parochialis S. S. Trinitatis de Mozolio, de Mosolio, Mouseil, Mouzeuil. Ce bénéfice dépendait de l'abbaye de Maillezais, et le titulaire était sacristain de l'abbaye. A certaines fêtes, il devait balayer lui-même l'église abbatiale. Le prieuré de Mouzeuil fut fondé vers 1050. La chronique populaire attribue cette fondation à Mélusine ou Mélisande, femme d'un prétendu prince de Talmond, qui aurait sa sépulture dans... [Lire la suite]
03 février 2020

Les Fortifications de Chartres – La Porte Guillaume détruite en 1944 (Time Travel)

Ce fut ici, de tous temps, l’arrivée de Paris à Chartres. Selon les auteurs locaux, il aurait existé en ces lieux, une grosse et haute tour, formant donjon, à l’instar du château féodal, protégeant les habitants de la ville basse, ainsi que les métiers de la rivière. Cette construction serait-elle à l’origine de la puissante basse-cour qui précédait la porte ou à la place de celle-ci ? Avant l’année 1181, la ville de Chartres n’avait pour fortifications que des remparts en terre. Pierre de Lorraine, successeur de l’évêque... [Lire la suite]

02 février 2020

Les Fortifications de Chartres – Essai Historique et Archéologique

La ville de Chartres n'a pas toujours été la cité calme et paisible que nous voyons aujourd'hui, et peu de villes de l'intérieur de la France ont eu dans le passé une existence aussi mouvementée. Par sa situation géographique, qui en faisait un des boulevards avancés de Paris, et par son importance économique comme centre d'approvisionnement en céréales, Chartres se sentait toujours sous le coup de la menace directe lorsque des armées faisaient campagne dans son voisinage. Aussi l'entretien de ses murailles et les soins apportés... [Lire la suite]
01 février 2020

Voyage dans le temps et les origines de la Renaissance Artistique en Poitou

M. de Rochebrune, analysant un mémoire sur cette question, expose comment la noblesse, au retour des guerres d’Italie de Charles VIII et de Louis XII, reconstruisit ou aménagea suivant un gout nouveau ses vieux châteaux.  On peut citer le château de Puy-Greffier (Louis XII), dont les fenêtres sont ornées de torsades comme à Blois ; le cloitre de Luçon, la maison de M.Brisson, à Fontenay le Comte ; Goulaine, etc….. (Voyage Historique sur l’église - cathédrale de Luçon) Ce ne sont pas des Italiens qui ont importé ce... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 18:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
20 janvier 2020

Fouille du Tombeau de Pierre, Premier abbé de l'église romane d'Airvault.

Il existe, dans le transept gauche de la belle église d'Airvault, un remarquable tombeau de l'époque romane, attribué jusqu'ici, par une tradition incertaine, à Aldéarde d'Aunay, vicomtesse de Thouars, épouse du vicomte Herbert ler, fondatrice de l'église d'Airvault, vers l'an 971 décédée au commencement du XIe siècle (1).  Ce petit monument, en pierre assez dure, affecte la forme d'un couvercle rectangulaire à deux toits, présentant par conséquent deux pignons à ses deux extrémités. Il repose sur quatre larges pieds, sous un... [Lire la suite]
17 janvier 2020

Sanctuaire Carolingien de Cravant les Cotaux- l'église Saint-Léger - La chevauchée sacrée de Jeanne d'Arc

Cravant, commune du canton de l'Ile Bouchard, arrondissement de Chinon, à 10 kilomètres de l'Ile-Bouchard, à 9 de Chinon et à 51 de Tours.  Gravent, vers 1127 (charte de l'abbaye de Noyers). Ecclesia de Cravento, vers 1148 (charge de Engobault, archevêque de Tours). Creventum, Crevent, 1209 (charte de Marmoutier). Cravant, 1224 (charte de Pommier-Aigre). – Çraventum in castelliana de Chinone, 1258 (fonds Salmon, titres de Chinon). Parochia de Cravento, 1290 (Cartulaire de l'archevêché de Tours). Cravant, carte de Cassini. ... [Lire la suite]