Prieuré SAINT MICHEL LE CLOUCQ sur le chemin des Saulniers de la baronnie de Mervent dépendant au Moyen-âge de l'abbaye de Maillezais

SAINT MICHEL LE CLOUCQ, juché sur la motte d’un ancien castrum en rive de l’antique chemin des saulniers joignant Poitiers à l’océan, doit son nom à un vieux prieuré protégé par une muraille entourée d’un large fossé.

Au point de vue féodal, Saint-Michel dépendait autrefois de la baronnie de Mervent. La première construction de l'église de Saint-Michel paraît dater du XIIe siècle.

Une bulle du pape Célestin, adressée aux religieux de l’abbaye de Maillezais, nous apprend que Saint-Michel-le-Cloux faisait naguère partie des terres qui dépendaient de cette abbaye, sous le pontificat de Grégoire IX.

Geoffroy la Grand'Dent ayant été excommunié à l'occasion du pillage du monastère et de ses dépendances, n'obtint son absolution qu'après avoir restitué l'église de Saint-Michel (Sanctus Michael Clausus) à ses légitimes propriétaires (1232).

Le 8 avril 1305, Bertrand de Got, en tournée métropolitaine dans le Bas-Poitou, passa à Saint-Michel-le- Cloux, visita le prieuré et y séjourna.

Saint-Michel du Claux.( Saint Michel le Cloucq) - Le  191 porte que ledit seigneur seroit alle au prieure Saint Michel-Duclaux près Fontenay couche en ycelluy avec son train et le lendemain (9 avril) y avoir presche confirme tonsure et faict aultres actes de visite.

A l'époque de la translation de l'évêché de Maillezais à La Rochelle, le premier doyen de cette cathédrale fut messire Pierre de Hangert, prieur de Saint-Michel-le-Cloux et docteur en théologie de la Faculté de Paris.

A l'époque des guerres de religion, elle n'échappa point aux dévastations des bandes protestantes et fut notamment très maltraitée, en 1570, par François Boutou, dit le capitaine Granzay, tué plus tard à la bataille de Sainte-Gemme, près Luçon.

Plusieurs chapelles y étaient autrefois desservies; de ce nombre, les chapelles de La Braud de Notre-Dame de Pitié et de Saint-Martin.

Ce prieuré, uni au chapitre de La Rochelle, possédait au XIIIe siècle un revenu de 1400 livres.

 

SAINT MICHEL LE CLOUCQ de la baronnie de Mervent sur le chemins des Saulniers

Armoiries de la commune de Saint-Michel-le-Cloucq, Vendée, France

D'azur au donjon couvert d'argent, ouvert et ajouré du champ, flanqué de deux tours couvertes d'argent, ajourées du champ, le tout maçonné de sable, soutenu de l'archange saint Michel d'or; au franc-canton dextre cousu de gueules chargé d'un chêne d'or et au franc-canton senestre cousu de gueules chargé d'une gerbe de blé d'or.

Devise: « sancti michælis clausi ».

 Motte de l’ancien castrum de Saint Michel le Cloucq

==>Visite pastorale dans le Poitou de Bertrand de Got (CLÉMENT V) du 17 MAI 1304 au 22 juin 1305

==> Mervent

==> Abbaye de Maillezais

 

 


 

Chemin des Saulniers de Poitiers

Depuis Fontenay on le trouve sous les noms de chemin Vert, chemin des Sauniers et aussi sous celui de chemin de Sainte-Radegonde, parce que c'était la route qui conduisait de Poitiers aux domaines que les religieuses de Sainte-Croix possédaient à Jard, du temps des Mérovingiens.