Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
PHystorique- Les Portes du Temps
TRADUCTION
Derniers commentaires
14 octobre 2019

14 Octobre 1066 : Bataille de Hastings, la mort du roi Harold et la conquête de l'Angleterre par Guillaume le Conquérant !

La Tapisserie de Bayeux, aussi connue sous le nom de tapisserie de la reine Mathilde, et plus anciennement « telle du Conquest » (pour « toile de la Conquête ») semble avoir été commandée par Odon de Bayeux, demi-frère de Guillaume le Conquérant. Elle décrit les faits relatifs à la conquête de l'Angleterre en 1066. Elle détaille les événements clés de cette conquête, notamment la bataille de Hastings. Il faut toutefois noter que près de la moitié des images relatent des faits antérieurs à l'invasion elle-même. Bien que très favorable à Guillaume le Conquérant, la Tapisserie de Bayeux a une valeur documentaire inestimable pour la connaissance du XIe siècle normand et anglais : elle nous renseigne sur les vêtements, les châteaux, les navires, les conditions de vie de cette époque. Conservée jusqu'à la fin du XVIIIe siècle dans le trésor de la cathédrale de Bayeux, elle est aujourd'hui présentée au public dans un musée[1] qui lui est entièrement dédié
http://fr.wikipedia.org/wiki/Tapisserie_de_bayeux

 

 

 

14 octobre 1066 - Les Chevaliers du Poitou à la conquête de l'Angleterre avec Guillaume le Conquérant. -
Guillaume le Conquérant (en ancien normand Williame le Conquereor, en anglais William the Conqueror), roi d'Angleterre sous le nom de Guillaume Ier, duc de Normandie sous le nom de Guillaume II, appelé également Guillaume le Bâtard, né à Falaise en 1027 ou 1028 et mort à Rouen le 9 septembre 1087, fut roi d'Angleterre de 1066 jusqu'à sa mort en 1087 et duc de Normandie de 1035 à sa mort.......

.

Histoire de la Tapisserie de Bayeux, la conquête de l'Angleterre, faite en 1066 par Guillaume le Conquérant -

Alors que les terribles vikings norvégiens avaient débarqué près de York, l'armée d'Harold allait à leur contact. Le 25 septembre 1066, lors de la bataille de Stamford Bridge, la défaite fut pour les Vikings et elle fut grande puisque leur roi Harald y perdit la vie lors des combats......

 

Barfleur, La voie des Rois d'Angleterre

Geoffroy de Monmouth, dans le neuvième livre de son Historia regum Britanniae, fait partir le roi Arthur de Barfleur (1) pour combattre les Romains chez les Allobroges, peut-être a-t-il disposé de sources anciennes de la légende mentionnant le nom originel de Barfleur, sinon il aura donné cette localisation car ce port était à son époque le principal lien maritime entre le duché de Normandie et la Grande-Bretagne.....

 

L'#Almanach du jour
Le 14 octobre 1066 a eu lieu la bataille de #Hastings, entre le duc de Normandie Guillaume II le bâtard (1028-1087), au commandement des envahisseurs franco-Normands, pour un total d'environ 7.500 hommes, des Comme 2.000 Cavaliers, et l'armée anglo-saxonne du roi d'#Angleterre Harold II Godwinson (1022-1066), qui possédait environ 7.500 hommes.

Le scénario
En janvier de cette même année, à la mort sans descendance du précédent souverain, Saint-Édouard III le confesseur (1002-1066), le parlement des nobles anglo-Saxons, le witan, avait élu roi d'Angleterre le comte du #wessex, Harold Godwinson, beau-frère de Saint Edward en tant que frère de sa femme.
Il y avait trois autres prétendants à la couronne.
L'un était edgardo (1051-1126), fils du prince Édouard l'exilé (1016-1057), à son tour fils du frère aîné de Saint-Édouard, Roi Edmondo II Fiancodiferro (988-1016). À la mort de ce dernier, lorsque les danois s'étaient Pris en possession de l'Angleterre, le nouveau-né Edward L'exilé avait été envoyé avec son jumeau en Suède pour être tué, mais le roi local avait envoyé les deux petits frères en exil en Russie, où l'un des deux était mort. Après la mort du dernier roi danois, la monarchie anglo-saxonne avait été restaurée et la couronne avait été attribuée à Saint Edward, en tant que frère de Edmondo II. Des années plus tard, la vie d'Edward L'exilé, appelé donc en Angleterre par son oncle roi et nommé héritier du trône. Cependant, il était premorto à Saint Edward, mais il a laissé un fils, edgardo.
Le Witan, en janvier 1066, avait estimé que le jeune ado de 1066 ans était trop jeune et avait attribué la couronne à Harold.
Un autre prétendant au trône était le roi de Norvège, Harold iii l'impitoyable, mieux connu sous le nom Harald III #Hardråde (1015-1066), de la lignée des bellachioma. Il avait des droits sur le trône anglais, qui étaient des accords successeurs entre les rois danois et son prédécesseur sur le trône norvégien.
Le troisième prétendant était le duc de Normandie Guillaume II le bâtard, dont Saint Edward était parent, car sa mère Emma (985-1052) était grand-tante de Guillaume. N'ayant pas eu d'enfants, Saint-Edward avait nommé son successeur le duc de Normandie, mais cela s'était produit avant la découverte de l'existence en vie d'Edward L'exilé.
À Funestare, ce scénario complexe avait contribué au passage d'une comète au printemps : la comète de Halley.

PONT Stamford
Quelques jours plus tôt, le roi Harold I avait gagné à #Stamford Bridge, dans le Yorkshire, l'un des prétendants : le roi de Norvège Harald Hardrada, qui avait envahi en forces la northumbrie. La bataille a été résolue par la mort tragique du roi norvégien, tué par une flèche pendant la mêlée sur le pont de stamford.
Appris du débarquement du duc de Normandie sur la côte sud, le roi anglais, pour arriver sur la côte sud avant que Guillaume N'occupe #Londres, était descendu de York à des marches forcées, laissant des armures lourdes et convoi.

Le déploiement
Guillaume A divisé ses forces en trois groupes :
- la gauche - composée de forces de Bretagne, Anjou, Maine et Poitou - était sous le commandement de dogue le rouge (1040-1093), un cadet breton parent avec le même Guillaume ;
- au centre, il y avait les normands conduits par Guillaume et son demi-frère, l'évêque eudes de Bayeux (1036-1097), qui, en tant que clerc, se battaient avec la batte d'armes, pour ne pas répandre de sang ;
- L'aile droite, sous le commandement du comte de Boulogne, Eustache II le moustachu (1015-1087), - Père, entre autres, de Godefroy de bouillon (1060-1100) - rassemblait des forces recrutés en Picardie et en Flandre.
Bien Attestation sur colline de #caldbec avec ses 2.000 #Uscarli (#huskarls) au centre et avec l'infanterie (#Fyrdmen) sur les hanches, Harold décida pour une formation compacte, afin de résister aux charges de cavalerie et aux tirs de Flèches de Guillaume.

La bataille
Guillaume a commencé avec un tir de flèches depuis le bas de la colline, mais il n'y avait pas de gros dégâts. Il décida donc d'attaquer avec l'infanterie, mais soudain, parmi les normands, la rumeur dit que Guillaume était mort et commença une retraite chaotique que le duc Normand ne retint à peine, en se montrant indemne à ses hommes. En rejetant ses forces près de la colline de senlac, Guillaume réussit même à repousser l'aile droite de Harold, qui, ignorant les ordres du roi, avait quitté la colline de caldbec pour se lancer à la poursuite des normands en fuite : il s'est éloigné de la colline Et en formation chaotique, les soldats saxons ont été décimés. Guillaume décida alors de provoquer à nouveau les forces de Harold, faisant semblant d'une retraite, entraînant ainsi un retrait progressif des rangs saxons, dont les soldats furent submergés par la cavalerie tenue à l'écart dans la brousse.
Malgré cela, le déploiement des experts uscay de Harold aurait tenu longtemps si, après quelques heures de bataille, le roi lui-même n'avait pas été tué par une flèche qui l'a frappé dans l'œil, provoquant le cap définitif des forces anglo-Saxons et l' Sacrifice extrême du dernier groupe de uscarli, enfermé dans un carré au sommet de la colline de caldbec, où leur roi était mort.

Conséquences
Après avoir gagné cette bataille, le duc de Normandie aurait marché sur Londres, où le witan, appris de la mort du Roi Harold, aurait élu roi d'Angleterre le jeune edgardo, âgé de ans, mais celui-ci, resté sans force, se serait rendu au Duc Normand.
Ainsi, Guillaume II le bâtard serait passé à l'histoire comme Guillaume I le conquérant, premier roi d'Angleterre de la lignée de Normandie.
Une partie des nobles anglo-Saxons aurait continué pendant des années à s'opposer à la nouvelle élite franco-Normande, mais - divisés et désorganisés - auraient fini par succomber.
-------
[dans l'image : en haut à gauche, carte géographique de l'Angleterre, avec évidence des étapes les plus dramatiques de 1066 ; en haut au centre, carte tactique de la bataille de Hastings ; en haut à droite, schéma tactique qui montre comme la plupart Des combats se sont produits non pas sur Senlac Hill, mais sur Caldbec Hill ; au centre en haut, la li scène de la tapisserie de Bayeux (fin xi siècle), qui montre l'attaque de cavalerie et archers menée par les normands, avec la mention " hic willelm Dux Alloquitur suis militibus vous prepararent si vous viriliter "; au centre en bas, la résistance de la formation anglo-saxonne aux attaques normands ; en bas à gauche, Guillaume S'enlève son casque pour se montrer vivant ; en bas au centre, la mort de Harold, avec L'inscription " Hic Harold Rex interfectus est "; en bas à droite, le cap définitif des anglo-Saxons, avec l'inscription " et évasion verterunt angles "]

Publicité
Commentaires
PHystorique- Les Portes du Temps
Publicité
Publicité