Historia Francorum Chronique d’Adémar de Chabannes (Ademarus Cabanensis)

Chroniqueur, auteur de la chronique portant dans certains manuscrits le titre "Historia Francorum" ou "Gesta regum Francorum", en 3 livres, et de poèmes. Il se consacre à la rédaction d'une chronique d'Aquitaine, qu'il couple très vite à sa chronique des Francs. Moine de Saint-Martial à Limoges et de Saint-Cybard à Angoulême. Meurt en Terre Sainte.

 

La Chronique (Historiae ou Chronicon) d’Adémar de Chabannes retrace en trois livres l’histoire des Francs, depuis leur origine troyenne jusqu’à 1027. En fait, c’est une œuvre composite dont les 51 premiers chapitres du livre I reprennent presque mot pour mot une œuvre antérieure composée probablement par un moine neustrien, le Liber historiae Francorum, qui résume Grégoire de Tours, en ajoutant quelques anecdotes ; cette œuvre, composée vers 726‑727, fournit l’essentiel du récit d’Adémar jusqu’en 739 ; ensuite l’auteur puise à d’autres sources, dont la Chronique de Frédégaire et ses continuations.

« Le duc d’Aquitaine et comte de Poitiers, ce très glorieux et puissant Guillaume, de qui nous avons déjà parlé, se montrait aimable pour tous, de sage conseil, admirable par sa sagesse, plein d’une libérale générosité, défenseur des pauvres, père des moines, bâtisseurs de sanctuaires, ami des églises et surtout ami de la sainte Eglise romaine. » ==> Ducs d' Aquitaine et Comtes de Poitou et plus

 

SOMMAIRE  LIVRE 1

Table des chapitres (p. I).

I. Origine des francs. Enée en Italie. Fondation de Sicambre (p. 5).

Il. Défaite des Alain révoltés contre Valentinien par les Troyens, unis aux Romains, qui prennent le nom de Francs (p. 5);

Ill. Révolte des Francs contre l'Empereur (p. 6).

IV. les Francs luttent contre les Romain. Ils s’établissent  sur les bords du Rhin. Pharamon (p. 6).

V. Clodion. Ses victoires à Tournai, à Cambrai et sur la Somme.  Mérovèe. Les Huns en Gaule, à Orléans. Childéric chassé se retire en Thuringe, attendant d'être rappelé par son conseiller Wiomade (p. 7).

VI. Retour de Childéric. Son mariage avec Basine. Naissance de Clovis (p. 8).

VII. Prise de Cologne el de Trèves.  Syagrius succède  à Egidius mort. Incendie d'Angers par les Saxons. Victoire de Childéric sur Paul (p. 9).

VIII. Victoire de Clovis et de Règnachaire sur Syagrius qui se réfugie près d'Alaric. Il est et dépouillé (p. 10).

IX. Le vase de Soissons. Soumission des Thuringiens (p. 10).

X. Première mission d'Aurélien à la cour de Gondebaud, roi des Burgondes, pour Clovis (p. 11).

XI. Aurélien demande A Gondebaud la main de sa nièce Clotilde pour Clovis. Mariage de Clovis et de Clotilde. Naissance de S. Cybard (p. 12)

XII. Clovis réclame A Gondebaud le trésor qui doit former la dot de Clotilde (p. 14).

XII. Clovis étend son royaume jusqu’à la Seine, puis jusqu'à la Loire. Daptême et mort de son premier fils lngomir. Naissance d'un second, Clodomir (p. 15).

XIV. Guerre contre les Alamans et les Suèvres. Victoire de Tolbiac. Baptême  de Clovis et de son peuple par S. Rémi (p. 16).

XV. Guerre contre les Burgondes. Gondebaud et Godegisèle sont battus à Dijon. Clovis soumet Gondebaud à Avignon. Tremblement de terre  à Vienne. Incendie du palais de cette ville. Ravages de la région par les bêtes fauves. Prières publiques ordonnées par S. Mamert (p.17)

XVI. Clovis et Clotilde édifient une basilique à S. Pierre. Expédition contre les Wisigoths. Dévotions de Clovis à St. Martin de Tours. Miracles en faveur de Clovis à Poitiers. Victoire de Vouillé et mort d’Alaric. Défaite des Arvernes commandés par Apollinaire. Amalric, fils d’Alaric, se réfugie en Espagne. Thierry, fils de Clovis, soumet tout le pays depuis les Wisigoths jusqu’à la Bourgogne. Clovis passe l’hiver à Bordeaux, prend Toulouse et Angoulême ou il fait consacrer l’évêque Aptonius. Revenu à Tours, Clovis y reçoit de l’empereur Anastase le titre de consul. Il revient à Paris dont il fait la résidence royale (p.19).

XVII. Clovis fait périr Régnachaire, roi de Cambrai, ainsi que son frère Richaire, Régnemir, et beaucoup d’autres de ses parents (p.22).

XVIII. Mort de Clovis. Clotilde se retire à Saint-Martin de Tours. Les quatre fils de Clovis se partagent son royaume. Amalric fils d’Alaric, épouse leur sœur. Invasion des Danois. Ils sont battus et leur chef, Cothelaïe, est tué par Théodebert, fils de Thierry (p.23).

XIX. Les fils de Clotilde envahissent la Bourgogne pour venger le meurtre de Gondegisile et de sa femme. Sigismond et Gondemar sont vaincus. Gondemar s’enfuit. Clodomir enferme Sigismond à Orléans et le fait jeter dans un puits avec sa famille (p.23).

XX. Clodomir bat Gondemar à Véseronce et meurt en le poursuivant. Les Francs dévastent la Bourgogne et tuent Gondemar.  Clotaire épouse la veuve de son frère, Gondieuque. Clotilde recueille les enfants de Clodomir, Théodebald et Clodoald (p.24).

XXI. expédition de Thierry, Théodebert et Clotaire contre Ermenfred, roi de Thuringe. Les Thuringiens sont défaits. Fuite d’Ermenfred. Thierry le fait tuer par trahison ainsi que ses enfants (p.24).

XXII. Expédition de Childebert contre Amalric, roi des Wisigoths, pour venger sa sœur des cruautés de son mari. Défaite et mort d’Amalric. Childebert prend Tolède et ramène sa sœur à Paris ou elle meurt (p.25).

XXIII. Meurtre des enfants de Clodomir (p.20).

XXIV. Mort de Thierry. Son fils Théodebert lui succède et s’allie à Childebert pour marcher contre Clotaire qui se réfugie en Neustrie. Une tempête les empêche de l’atteindre. Effrayés ils font la paix avec lui. Mort de S.Cybard (p.27).

XXV. expédition de Childebert et de Clotaire en Espagne. Siège de Saragosse. Childebert élève une église à S. Vincent à Paris. Défaite des Lombards par Théodebert (p.28).

XXVI. mort de Théodebert et de Clotilde. Les trois femmes et les sept fils de Clotaire. Mort de Théodebald, fils de Théodebert, roi d’Austrasie. Clotaire recueille son héritage. Il défaits les Saxons et ravage la Thuringe (p.28).

XXVII. révolte de Chramne, fils de Clotaire, contre son père. Mort de Childebert qui s’était uni à son neveu. Fuite de Chramne en Bretagne. Clotaire l’y poursuit, le fait prendre et brûler avec sa famille (p.20).

XXVIII. mort de S.Médart. Mort de Clotaire. Ses quatre fils se partagent le royaume (p.30).

XXIX. Invasion des Huns. Sigebert les repousse, puis traite avec eux. Lutte de Sigebert et de Chipéric. Chilpéric est vaincu et son fils Théodebert envoyé en exil. Les deux frères font la paix et Théodebert est délivré. Caribert répudie Ingeberge et épouse tout à tour les deux filles de sa femme : S. Germain l’excommunie. Consécration de Saint-Cybard d’Angoulême par S. Germain et S. Grégoire. Mererius succède à Aptonius comme évêque d’Angoulême (p.31).

XXX. mort de Caribert. Sigebert épouse Brunehaut, et Chilpéric Galsuinte. Frédegonde pousse Chilpéric à tuer Galsuinte et lui fait répudier Audovère pour devenir sa femme (p.32).

XXXI. mort de l’empereur Justinien auquel Justin succède. Expédition de Clovis, fils de Chilpéric, à Bordeaux. Théodebert, fils ainé de Chipéric, fait une expédition au sud de la Loire et ravage aussi les territoires de son oncleSigebert. Il meurt à S. Amand-de-Boixe. Sigebert et Chilpéric luttent au nord. Assassinat de Sigebert. Gondovald enlève Childebert, fils de Sigebert, et l’emmène en Austrasie (p.34).

XXXII. Chilpéric envoie Brunehaut en exil ç Rouen. Mérovée, fils de Chilpéric, épouse sa tante, Chilpéric s’enpare des deux époux et les amène à Soissons. Il enferme Mérovée au monastère de Saint-Calais. Mort de S.Germain, évêque de Paris. Chilpéric rend Brunehaut à son fils Childebert. Mort de Samson, fils de Chilpéric (p.36).

XXXIII. Chilpéric, sur les conseils de Frédégonde, établit des impôts iniques. Remords des deux époux éprouvés par la maladie et la mort de leurs enfants (p.37).

XXXIV. Folie de l’empereur Justin. Tibère lui succède. Mort d’un troisième fils de Chilpéric. Naissance de Clotaire. Childebert ravage l’Italie, Mort de Gontran à Châlons. Adultère de Frédégonde et de Landry, maire du palais. Assassinat de Chilpéric. Clotaire II règne sous la tutelle de Frédégonde et de Landry (584) (p.38).

XXXV. Lutte de Childebert, roi d’Austrasie, et de Frédégonde. Défaite des Austrasiens à Druisy ?. Frédégonde ravage la Champagne (p.40).

XXXVI. Mort de Frédégonde. Thierry, fils de Childebert, sur les conseils de son aïeule Brunehaut, fait la guerre à Clotaire. Thierry ravage la région de la Seine jusqu’à Essonnes (p.41).

XXXVII. Sur les conseils de Brunehaut, Thierry attaque son frère Théodebert et le bat à Tolbiac (612). Théodebert se retire à Cologne. Thierry le fait tuer, prend cette ville et revient à Mets ou il fait périr les enfants de Théodebert (p.42).

XXXVIII. Thierry veut épouser sa nièce. Brunehaut l’en détournant, il veut la tuer. Celle-ci le fait empoisonner et tue ses enfants (613) (p.42).

XXXIX. Clotaire réunit sous son sceptre les trois royaumes de Neustrie, d’Austrasie et de Bourgogne. Il fait mourir Brunehaut. Paix générale, Gondovald, maire du palais (p.43).

 XI. Dagobert, roi d’Austrasie (622). Les saxons se soulèvent contre lui. Clotaire le secourt et tue Bertrand, leur duc. Il ravage la Saxe et y fait périr tous les hommes plus grands que son épée (p.43).

XI.I. Mort de Clotaire (629). Dagobert lui succède. Exaltation de la Sainte-Croix par l’empereur Héraclius qui envoie des présents à Dagobert et le prie de faire baptiser tous les juifs de son royaume. Ereanald, maire du palais. Dagobert associe son fils Sigebert au duc Pépin en Austrasie, et garde avec lui Clovis (633) (p.45).

XI.II. Mort de dagobert (639). Clovis II lui succède en Neustrie. Sigibert, en Austrasie, après la mort de Pépin (643), nomme Grimoald, son fils, maire du palais. Mort de Sigebert. Grimoald exile Dagobert, fils de Sigebert, en Ecosse et met son propre fils sur le trône. Les Francs s’emparent de Grimoald et le livrent à Clovis II qui le fait mourir (p.45).

XL.III. Peste en Neustrie. Mort de Clovis II (637). Clotaire II lui succède (p.46).

XI.IV. Ebroïn maire du palais. Mort de Clotaire II (673). Thierry, son frère, lui succède en Neustrie, et Childéric II, autres fils de Clovis II, en Austrasie avec Vulfoald. Les Francs déposent Thierry et enferment Ebroïne à Luxeuil. Chilpéric seul roi. Il mécontente les Francs qui le tuent ainsi que sa femme (675). Vulfoald retourne en Austrasie. Ebroïne s’échappe de Luxeuil, fait tuer Leudèse, maire du palais, et persécute S. Léger et son frère Guérin (p.46).

XI.V. Pépin et Martin, maitre du pouvoir en Austrasie, marchent contre Thierry et Ebroïn. Ebroïn les bat prés de Laon et tue Martin (p.47).

XI.VI Meurtre d’Ebroïn, Waraton lui succède comme maire du palais. Lutte de Pépin et de Gislema, fils de Waraton. Mort de S.Ouen, évêque de Rouen (p.48).

XLVII. Mort de Waraton. Bercaire lui succède. Sa lutte contre Pépin. Mort de Bercaire. Péin devient maire du palais de Thierry. Il délègue ses pouvoirs à Norbert et rentre en Austrasie. Sa femme Plectrude et ses fils Drogon, duc de Champagne, et Grimoald (p.48).

XLVIII. Mort de Thierry (691). Clovis lui succède et meurt (695). Son frère Childebert monte sur le trône. Grimoald, fils de Pépin, devient maire du palais après la mort de Norbert. Expédition de Pépin contre Radbod et les Suèves. Mort de Drogon (708). Pépin a d’Alpaïde un fils, Charles Martel. Mort de Childebert (711). Dagobert II lui succède. Mort de Grimouald. Son fils Théodoald lui succède (714) (p.49).

XIIX. Mort de Pépin. Discordes entre les Francs. Ragenfred succède à Théodoald chassé (715). Il bat avec Dagobert les Saxons et fait allaince avec Radbod. Plectrude fait enfermer Charles Martel qui s’échappe (p.40).

L. Mort de Dagobert (715). Le clerc Daniel est mis sur le trône sous le nom de Chilpéric II (716). Charles Martel le bat ainsi que Radbond à Amblève (p.50).

JI il bat de nouveau Chilpéric et Radenfred à Vinchy le 21 mars 717. Il prend Cologne. Il met sur le trône Clotaire IV, son cousin, fils de Clovis III (719). Chilpéric et Ragendred appellent à leur secours Eudes, duc d’Aquitaine. Charles les met en fuite et les poursuit jusqu’à Tours. Mort de Clotaire IV (720). Charles se fait livrer Chilpéric II et le rétablit sur le trône. Chilpéric II meurt. Thierry, fils de Dagobert II, lui succède. Charles poursuit Ragenfred et ravage l’Anjou. Il devient maire du palais. Prise d’Angers et mort de Ragenfred (p.50).

L.II. Expédition de Charles contre les Saxons et les Alamans (725), contre Eude, duc d’Aquitaine (731). Charles bat les Sarrasins, qu’Eudes a appelés à son secours, à Poitiers (732). Il est surnommé Martel (p.52).

L. III. Expédition de Charles en Bourgogne (733). Il rend Lyon, Mort de Eudes, duc d’Aquitaine. Charles soumet cette région. Soumission des Frisons (734). Nouvelle expédition en Bourgogne et jusqu’à Arles et Marseille (738). Soumission des Saxons (p.52).

LIV. Charles et Childebrand, son cousin, exterminent les Sarrasins à Avignon. Destruction de Narbonne, de Nimes, d’Agde et de Béziers. Maladie de Charles Martel à Verberie. Mort de Thierry. Chilpdéric, son frère, lui succède. Le pape Grégoire envoie les clefs du sépulcre de S.Pierre à Charles Martel et lui demande son appui contre les Lombards. Charles partage son royaume entre ses fils. Expédition de Pépin et de son oncle Childebrand en Bourgogne. Trouble célestes. Date de pâques dérangée par l’ignorance des calculateurs (740). Présents de Charles Martel à Saint-Denis. Il meurt le 22 oct. 741 (p.53).

LV expédition de Carloman et de Pépin contre Hunald, duc d’Aquitaine (742). Prise de Loches. Ils partagent le royaume à vieux-Poitiers. Expédition de Carloman en Alamannie (743) ; les deux frères en Bavière et en Saxe (745). Carloman se retire dans un monastère (746) (p.56).

LVI expédition de Pépin en Bavière. Soumission de Tassilon, duc de Bavière, et de Grippon, réfugié ches les Saxons (747). Pépin donne à ce dernier douze comtés. Grippon se sépare de Pépin et se réfugie prés de Waïfre, duc d’Aquitaine. Ambassa envoyée au pape Acharie pour consulter sur l’élection de Pépin comme roi par les Francs (749). Pépin est proclamé roi (752) (p.57).

LVII. Expédition de Pépin en Saxe (753). Mort de Grippon en Gascogne. Le pape Etienne en France. Carloman transporte de France au Mont-Cassin les retes de S.Benoit (754). Etienne sacre Pépin et ses deux fils. Charles et Carloman. Pépin soumet les Lombards (755-56). Mort de Carloman. Deuxième expédition contre Astolphe, roi des Lombards. Pépin donne au pape l’exarchat de Ravenne. Mort d’Astolphe (p.58).

LVIII. Constantin envoie des présents à Pépin (757). Soumission de Tassillon, duc de Bavière, à Compiègne (758). Soumission des Saxons (759). Naissance et mort d’un fils de Pépin portant son nom. Expédition d’Aquitaine. Soumission de Waïfre (760). Nouvelle révolte de ce duc (761). Victoire de Pépin en Auvergne, en Limousin (762). Troisième expédition en Aquitaine. Prise de Thouars (763). Quatrième expédition en Aquitaine, Prise de Cahors. Révolte de Tassillon, Pépin en Bavière. Cinquième expédition d’Aquitaine (p.59).

LIX. Concile de Gentilly touchant la Trinité et le culte des saints (767). Pépin prend Narbonne, Toulouse, Albi et le Gévaudan (768). Sixième expédition d’Aquitaine. Victoires en Limousin. Septième expédition d’Aquitaine. Mort de Waïfre (768). Mort de Pépin le Bref (768) (p.61).

 

 

........

Clovis et l’Histoire des Francs dans les récits de Grégoire de Tours. <==