Jean IV au château de Tiffauges (Place forte des marches séparant le Poitou, l’Anjou, le Maine et la Normandie)

(Jean IV au château de Tiffauges - Place forte des marches séparant le Poitou, l’Anjou, le Maine et la Normandie)

 

 

ORDRE DE L'HERMINE ET DE L'ÉPI, institué en 1381, par Jean IV, duc de Bretagne, surnommé le Vaillant pour rappeler la conquête de son duché à la bataille d’Auray. Son nom lui vient des armes du duché de Bretagne. Les dames étaient admises dans cet ordre, qui, dans son origine, ne portait que le nom d'Hermine. Il fut remplacé par l’Ordre de l’Epi.

Sa devise est : « A ma vie, comme j’ay dit ».

 

On sait que l’hermine est l’emblème de la blancheur, c’est-à-dire de la pureté.

 

Les Chevaliers de l’Epic (ou EPY)

Ordre militaire de Bretagne, fondé par François 1er  en 1450,  duc de Bretagne, fut ainsi nommé parce que les Chevaliers devoient porter un collier d’or, fait en façon d’une couronne d’épics de blé, joint les uns aux autres, et entrelacés en lacs d’amour : une hermine émaillée de blanc sur une terrasse de sinople, diaprée de fleurs au bout de ce collier, avec ces mots, A ma vie, qui étoit la devise de l’Ordre de l’hermine établit par le Duc Jean V . Le grand manteau de l’ordre étoit de damas blanc, doublé de satin incarnat, le mantelet et le chaperon de même.

Ce François duc de Bretagne étoit cousin germain de François II duc de Bretagne, dernier du nom, père d’Anne duchesse de Bretagne, qui fut mariée d’abord à Charles VIII, et ensuite à Louis XII, Roi de France.

Ces deux ducs de Bretagne, François 1er et François II, étoient de la maison de France, et avoient pour septième aïeul paternel Robert II du nom de Dreux, petit-fils du Roi Louis VI dit le Gros.

 

 


 

==> Ordre de Chevalerie

==> Médiévales au Château de Barbe Bleue (Tiffauges)