sur les chemins du château de Tiffauges, la chevauchée de la Maisnie de l'hermine

En pleine Guerre de Cent Ans, le 24 octobre 1360, les rois Jean II et Édouard III, ratifient le traité de Brétigny ce qui permet une trêve de neuf ans dans la guerre de Cent Ans.

La France abandonne à Édouard III d'Angleterre la partie du royaume correspondant aux anciennes possessions des Plantagenêt en Aquitaine

Château de Tiffauges du XIIe au XVe siècles, Les Vicomtes de Thouars érigent le donjon en pierre et l'ensemble des remparts.

Miles Ier fut appelé à succéder à ses aînés; en 1340, il était à l'ost ou armée de Wirenfose; il prit du service dans l'armée du roi d'Angleterre, et fut appelé par le prince de Galles à la curatelle du vicomte de Thouars, Louis, atteint de démence.

A la fin du XIVe s, Milet de Thouars renforce les défenses du château, redoutant une attaque.

Située dans les marches de Bretagne à Machecoul, la troupe de La Maisnie de l’Hermine entreprend le périple de venir défendre le Château de Tiffauges afin que la cérémonie de l’adoubement de Guillaume du Chastel puisse se passer sous la protection de la Goulue.

 

 

La reconstitution Historique 1367

En cette année 1367, Péronnelle de Thouars, châtelaine du château de Tiffauges, organise l'adoubement de son protégé Guillaume du Chastel. Il sera fait chevalier par ses pairs. Les Ducs de Bretagne, de Bourbon, d'Orléans et d'Anjou sont invités avec leur suite, l'occasion de se montrer sous leurs plus beaux atours... 

 

 

 

Miles Ier étant mort au commencement de l'année 1379, son fils Regnaud, qu'il avait eu de Jeanne de Chabanais et de Confolens, prit le pouvoir. On ignore s'il suivit, au début de sa carrière, les errements de son prédécesseur; mais, en 1371, il était en Guyenne, sous les ordres de Bertrand Du Guesclin. Froissart le cite à plusieurs reprises dans ses Chroniques, et notamment dans le récit d'une rude joute qu'il soutint à Vannes, en 1381, contre le sire de Vertain en Hainaut.

On a toutefois quelque peine à reconnaître le seigneur de Pouzauges sous les noms de Puisance et Pouzances que lui donne Froissart. C'est peut-être en souvenir de ce fait d'armes qu'aurait été gravé un sceau découvert, il y a vingt-cinq ans environ, et qui représente un chevalier combattant à pied et ayant près de lui un grand chien avec cette légende : « SIGILLUM RAINALDI DE THOARCIO MILITIS. » En 1382, Regnaud prit part à la guerre de Flandre, il rendit son âme à Dieu en 1385, laissant de son mariage avec Catherine de Lohéac deux fils: Jean II, qui mourut vers 1395, avant d'avoir atteint sa majorité, et Miles II, qui fut nommé par lettres patentes du 3o janvier 1411, capitaine de la ville et du château de Fontenay-le-Comte. On ignore la date du décès de ce seigneur, dont la veuve, Béatrix de Montjean, se remaria, vers 1423, avec Jacques Méchin, seigneur de La Roche-Ayrault.

Miles II n'ayant eu que deux filles, l'aînée, nommée Marie, devint seigneur de Tiffauges; elle mourut vers 1424, âgée d'une quarantaine d'années, et laissant pour héritière sa sœur cadette, Catherine, qui avait épousé le célèbre Gilles de Rays.

 

 

les médiévales de Talmont (Maisnie de l'Hermine) <==

 

==>Time Travel - Les origines de la guerre de Cent ans et les débuts de l'artillerie à poudre

==> Back to the Future; Tiffauges 1367 (La Maisnie de l'Hermine vidéo 360)