Vikings Vendée Puy du Fou An mil (2)

L’histoire racontée dans une Fiction


........ Le sergent désigna les trois qui accompagneraient la dame de Malemort, préférant, quant à lui, rester auprès de la vicomtesse, dont Guy lui avait recommandé de prendre grand soin.
- Dis-moi, le drôle, tu n'es pas homme à nous faire chavirer au milieu de la baie ? lança-t-il au passeur.
- Assurément non, messire, répondit le vilain, j'amène à l'abbaye moines, pèlerins et visiteurs depuis plus de trente ans, c'est bien le diable si je prends aujourd'hui mon premier bain. Si les Vikings ne se mêlent pas del' affaire, vous serez tous à l'abbaye pour midi.
- Les Vikings ! Que me racontes-tu là, maraud? On n'a plus revu de Vikings sur nos rivières depuis près de cinquante ans.
- Ils ne remontent plus guère les rivières ni les fleuves effectivement, répondit le passeur, mais ils viennent encore régulièrement par ici en longeant les côtes, ils savent que nous avons de riches abbayes qu'ils tentent de piller de-ci de-là. Un de leurs maudits snekkars a été signalé au large de La Rochelle la semaine dernière, il doit revenir de quelque expédition en Galice.


Le sergent jeta un coup d’œil suspicieux dans la baie : pas une embarcation n'était en vue, les Vikings semblaient avoir passé leur chemin. Le vilain fit monter ses premiers passagers et, tandis qu'il tenait la barre de son embarcation, deux des soldats s'activèrent sur les rames. Englacie, installée à la proue de la barque, regardait avec ravissement la belle abbaye s'approcher d'elle. Il fallut plus d'une heure pour que le passeur revienne chercher son second lot de passagers.

Emma prit la place qu'avait occupée son amie quelques instants auparavant. Le sergent scrutait la baie, tandis que ses hommes ramaient. Soudain, ce qu'il redoutait se produisit : une tête de dragon émergea de la brume, puis bientôt ce fut tout un snekkar qui apparut nettement à sa vue.


- Corne de bouc ! s'exclama le passeur qui avait vu la même chose que le sergent, ces maudits bâtards du Nord sont là.
- À quelle distance ? s'enquit le sergent.
- Guère plus de deux cents brasses, estima le passeur.
- Ont-ils une chance de nous rattraper avant que nous soyons arrivés à l'abbaye?
- Ça dépend du vent, eux ils ont une voile en plus de leurs rames, chose dont nous sommes dépourvus.


Le sergent comprit que Dieu n'était pas de leur côté ce jour-là, car il sentit un souffle sur son visage, le vent venait de se lever sur la baie. Il commençait à chasser les brumes et maintenant l'on apercevait distinctement les trente Vikings qui s'activaient sur leurs rames, tandis que la brise gonflait leur voile.

An mil Vikings Vendée


Un mois plus tard, Englacie de Malemort était dans la salle d'audience de la tour de la Motte, la résidence du vicomte Guy de Limoges. Le maître des lieux était là, ainsi que Guy de Lastours, l'époux d'Englacie, que l'on appelait également Guy le Noir, tant il était basané de teint et noiraud de poils, tout autant que sa femme était blanche de peau et blonde de cheveux.

Vikings Vendée Puy du Fou An mil (3)


- Enlevée par des Vikings ! s'exclama le vicomte, mais comment la chose est-elle possible? Six hommes d'armes vous accompagnaient.
- Ils nous ont attaqués alors que nous traversions la baie en barque, expliqua Englacie, j'étais du premier passage avec trois de vos hommes.

Les Vikings ont surgi lors du second passage qui amenait Emma avec deux gardes et le sergent. Leur bateau a fondu sur la barque qu'ils ont amenée contre leur flanc avec des grappins, puis ils ont sauté dans l'embarcation.

Emma de BLOIS Emma, est enlevée par des Normands lors d'un voyage vers l'abbaye de Saint-Michel en L'Herm

Vos hommes se sont battus courageusement, mais pas un n'a survécu. Le passeur s'est jeté à l'eau, il a dû se noyer, nous ne l'avons plus revu par la suite.


- Et Emma? s'enquit le vicomte effondré.
- Ils l'ont enlevée, sans plus de manière ; elle se débattait pourtant, mais un grand Viking l'a couchée sur son épaule comme on charge un sac de blé et ils l'ont emmenée sur leur bateau.
- Et vous n'avez rien pu faire pour lui porter secours ?
- Les hommes avec moi n'avaient plus de barque et à trois c'eût été folie de s'attaquer à trente Vikings ; quant aux moines de l'abbaye, quand les hommes du Nord paraissent, ils se réfugient dans la prière derrière leurs murs et n'en bougent pas.........

Emma d Aquitaine est enlevée par des Vikings entre l'Abbaye Maillezais et Saint Michel en l'Herm (2)


Pour la libérer en payant la rançon, il fallut que s'associent deux trésoriers au prix de longues négociations ! Le trésorier de l'abbaye de Saint-Michel-en-l'Herm en partie responsable de la perte de la jeune femme par défaut de sécurité et le trésorier gérant les trésors de Saint Martial de Limoges accumulés grâce aux rapports des reliques du Saint et ce malgré les litiges sur son origine. Un très lourd prélèvement fut effectué pour que la rançon soit levée et Emma restituée ! L'affaire avait motivé le comte !
Il faudra 3 longues années de tractations difficiles, le versement d’une importante rançon, dont une statuette de l’archange Saint Michel en or fin et de subtils stratagèmes pour libérer Emma de ses ravisseurs et la rendre à son mari.

 

Emma de BLOIS (D’Aquitaine) part en pèlerinage vers l’Abbaye de Saint-Michel en L'Herm <==.... 2 .... ==> Emma comtesse de Blois et duchesse d’Aquitaine fondatrice des Abbayes Saint Pierre de Maillezais et de Bourgueil


Sources :  

Photos : Vikings - Puy du Fou /  Sentinelle du marais - Abbaye Maillezais,


L'abbaye de Maillezais Des moines du marais aux soldats huguenots  Mathias Tranchant et Cécile Treffort
12. GARAUD (M.), op. cit. n. 9, p. 260, d'après Adérnar de CHABANNES, Chronicon, Ill, 53, éd. P. Bourgain, avec la collab. de R. Landes, G. Pon, Turnhout, 1999 (Corpus Christianorum. Continuatio mediaevalis, CXXIX), p. 172. où il est fait mention du combat et de la défaite de Guillaume Le Grand pour repousser l'envahisseur normand. De même, en 1010, la vicomtesse de Limoges, Emma, est enlevée par des Normands lors d'un voyage vers l'abbaye de Saint-Michel en L'Herm (Ill, 44, éd. ibid., p. 164).


Vikings - Communauté de Communes du Pays Né de la Mer  http://www.paysnedelamer.fr/Vikings.html


Le sang et la pierre: Ou la quête d'Albéric il y a mille ans en Aquitaine Par Yves Aubard


Sidoine: Une Fugue Aux Sables D'Olonne Par Bernard Viaud


http://www.vendee-tourisme.com/les-sites-touristiques-en-vendee/11340-abbaye-royale.html


Le snekkar (ou snekkja) est un bateau de guerre (herskips) viking.