Anne Dieu-le-veut _pirate Française_ Château_Vaux le Vicomte (8)

Anne Dieu-le-veut, (parfois appelée Marie-Anne DIEULEVEULT) née le 28 août 1661 à Gourin en Bretagne, fille de Guillaume et de Renée du Bothon, décédée le 11 janvier 1710 à Cap Français était une pirate française au XVIIe siècle.

 

En 1684, elle épouse le flibustier Pierre Lelong, venant de l’île de la Tortue et premier commandant du Cap Français, (Fondateur de la ville du Cap-Français †/1704 (Fondateur et commandant du Cap-Français à Saint-Domingue) qui décédera lors d'une rixe le 15 juillet 1690.

En 1685, Laurent de Graaf, gentilhomme hollandais, avait demandé et obtenu la nationalité française pour lui et sa première épouse: Pétruline Gusman. En 1693, il obtient l'annulation de ce premier mariage.

Elle regagne sa Bretagne natale à l’occasion de la naissance de sa fille, Marie-Marguerite Yvonne Lelong, qui voit le jour à Morlaix en février 1688 ( Baptisée le 16 mars 1688 - St-Mélaine, Morlaix (29) )

En 1691, elle épouse Joseph Chérel un habitant du Cap qui décède à son tour en juin 1693.

La pirate Anne Dieu-le-veut - Château de Vaux le Vicomte - XVIIe siècle

elle provoqua en duel Laurent-Corneille Baldran dit de Graaf (ou encore de Graff) et se présenta chez lui, pistolet à la main pour lui en demander raison. « De Graaf, jugeant une telle femme digne de lui l'épousa ».

28/07/1693  Laurent-Corneille BALDRAN de GRAFF, né vers 1650 à Dordrecht (Pays-Bas), écuyer, major de l’île à Vache, lieutenant du Roy, chevalier de l’ordre royal et militaire de Saint Louis en 1701

le 23 mars 1693 avec Laurent le flibustier BALDRAN de GRAFF, ils se marient au Cap et s'établissent à La Tortue (Saint-Domingue).

En 1693, suite à des incursions en Jamaïque anglaise, Laurent gagne le titre de chevalier.

Anne Dieu-le-veut accompagnait Laurent de Graff en mer. En général, c’était une malchance d’avoir une femme à bord d’un bateau, mais Anne était considérée un porte-bonheur. Elle participait aux actes des pirateries et, à l’occasion, commandait le bateau comme le capitaine.

Anne Dieu-le-veut _pirate Française_ Château_Vaux le Vicomte (9)

Les histoires sur elle a attiré l'attention et elle a été décrite comme courageuse, sévère et impitoyable. Apparemment, c'est au cours de ces années que son nom Anne Dieu-Le-Veut («Anne God-Wants») est devenu connu.

Ils auront une fille née vers 1694 et un fils mort en bas-âge.

En 1695, lors de l'invasion anglo-espagnole, les Britanniques attaquent Port-de-Paix à Saint-Domingue, mettent la ville à sac et capturent Anne et ses enfants.

 « Captive difficile » d’après les récits de l’époque, la pirate et ses enfants sont retenus otages pendant trois ans et ne sont libérés qu’à la suite de nombreuses démarches de la France en 1698.

Sa libération est la dernière mention connue de son nom.

Anne Dieu-le-veut _pirate Française_ Château_Vaux le Vicomte (19)

Il y avait plusieurs histoires et légendes concernant Anne.

Il y a une légende représentant Anne devenant veuve. Comme Anne et Laurens ont attaqué un navire espagnol, un boulet de canon a pris la vie de Laurens. Anne a pris sa place en tant que commandant de son navire, comme elle l'avait fait avant, a lancé leur équipage de pirates avec fureur dans la lutte contre les Espagnols. Cependant, les pirates ont été surpassés en nombre, et ils ont tous été capturés et emmenés d'abord à Veracruz au Mexique , puis à Cartagena en Colombie , qui étaient des villes plus tôt limogés par Laurens, pour être jugés.

La renommée d'Anne était si grande que lorsque le secrétaire de la marine française de Pontchartrain entendit parler de cela, il écrivit à Louis XIV de France et lui demanda de faire intervenir le roi d'Espagne. Anne a ensuite été libérée comme un service spécial entre les rois, et elle n'a jamais entendu parler de nouveau.

Cette histoire n'est pas confirmée. Si Laurens et Anne se sont installés en Louisiane après 1698 comme cela a été suggéré, cela ne les aurait pas empêchés de poursuivre leur carrière de pirate. Si historique, il se serait passé en 1704, qui était l'année de la mort de Laurens. Comme Tortuga a été fermée comme une base de pirate en 1697, le Mississippi aurait été une meilleure base pour une telle activité, et la piraterie envers l'Espagne aurait pu être soutenue par la couronne française la guerre de Succession espagnole en 1700-1714. Si c'était le cas, une intervention d'un fonctionnaire de Pontchartrain en Louisiane française n'aurait pas été illogique. Comme l'un des rois espagnols rivaux à cette époque était un prince français, il aurait été facile de recevoir un pardon royal espagnol par l'intermédiaire du monarque français.

Le 11 janvier 1710, âgée de 48 ans, Anne Dieu-le-veut meurt à Cap Français.

Une de ses filles est finalement devenue connue pour avoir joué un duel avec un homme, qui aurait ensuite fait d'elle une digne fille de sa mère.

Anne Dieu-le-veut _pirate Française_ Château_Vaux le Vicomte (2)

 Précédent .... 3.... Suite