chateau_royal_Loches

Cinquième campagne de fouilles au château de Loches - 2017
La cité Royale de Loches est la réunion des monuments phares de la cité historique de Loches, le donjon et le logis royal. Ils sont gérés par le Conseil Général d'Indre-et-Loire. Font également partie de cet ensemble, la collégiale Saint-Ours et le Musée Lansyer, tous deux gérés par la commune de Loches.

Le donjon de Loches est un château fort, avec des constructions depuis la première moitié du XIe siècle, jusqu'au XVe siècle. La place forte fut transformée en prison royale par Louis XI. Foulques Nerra y élève la tour maîtresse à partir de 1013, et les fortifications vont se multiplier au cours des siècles suivants.

En 2016, la quatrième campagne de fouilles programmées effectuée dans le parc des logis royaux du château de Loches consistait à mieux documenter les vestiges d'un bâtiment interprété comme une grande salle datée du 11e s., repéré en 2013 lors de deux sondages exploratoires.

Reliefs de type éperon barré et désignées par les termes de castrum,  castellum   ou  oppidum,  est  attestée  en  Touraine par les sources écrites dès l’Antiquité tardive.
Grégoire de Tours, au 6e s., mentionne l’existence  de  deux  castra,  à  Chinon  et  à  Loches.  Selon son récit, la forteresse de Chinon, à l’intérieur de laquelle s’était réfugiée la population de la campagne environnante,  résista  victorieusement  en  463  à  un  siège  conduit  par  Aegidius  à  la  tête  d’une  troupe  de  Francs,  au  cours  de  la  guerre  contre  les  Wisigoths,  grâce  à  un  miracle  de  saint  Mexme  qui  avait  fondé un  monastère  au  pied  du  coteau.  La  construction  du  castrum   de  Loches  est  un  peu  plus  tardive  :  Grégoire  indique  en  effet qu’elle est postérieure à celle du monastère fondé par saint Ours sous le règne du roi wisigoth Alaric II (484-507)  et  donc postérieure  également  à  la  construction  de  l’église  fondée  par  l’évêque  Eustoche  (442-458/9) vicus  de Loches (Historiarum libri decem, X, 31).

Fondation du Château de Loches, XIe, XVe siècle

    Un " vicus " est mentionné au Ve siècle. Le castrum apparaît en 742 pendant la vacance du trône voulue par Charles Martel (737-743).

Grandes dates :  

    Avant 987 : Le comte d'Anjou Geoffroi Grisegonelle fonde l'église Notre-Dame (aujourd'hui collégiale Saint-Ours).
    Vers 1013 : Le comte d'Anjou Foulques Nerra lance la construction du grand donjon quadrangulaire.
    XIIe siècle : Les Plantagenêts renforcent considérablement les défenses de la place.
    1193 : Philippe Auguste temporairement maître de Loches.
    1194 : Richard Cœur de Lion lui reprend la forteresse.
    1205 : Philippe Auguste la récupère définitivement.
    1429 : Jeanne d'Arc rencontre le dauphin Charles à Loches.
    1469 : Le cardinal La Balue est incarcéré dans la forteresse.

Decouverte-a-Loches-sans-doute-les-traces-du-castrum-antique_image_article_large

C'est au dernier jour des fouilles que les archéologues du conseil départemental ont fait une découverte qui s'annonce majeure. Au fond du parc du Logis royal, ils ont mis au jour un pan de mur qui appartenait vraisemblablement au castrum antique tant recherché à Loches. Toute l'après-midi, ils proposent une visite guidée gratuite du chantier de fouilles dans le cadre des Journées du patrimoine.

Plaque-jeanne-darc-cité royale loches

A 17 ans, Jeanne d’Arc participe à une guerre pour libérer la France des Anglais. Elle se rend au château de Loches pour exhorter le Dauphin, futur Charles VII, à ceindre la couronne royale à Reims.

Après la libération d’Orléans, le 8 mai 1429, elle retrouve le roi au logis royal de Loches, le 23 mai, pour une cérémonie devant la cour de France célébrant la victoire. Après le récit des exploits français face aux troupes anglaises, elle convainc le Dauphin de rejoindre ses troupes pour se rendre à Reims et, enfin, s’y faire sacrer. Le sacre a lieu le 17 juillet 1429. Charles VII est désormais un roi de France inconstestable. Cette victoire d'Orléans et le sacre qui suit sont les déclencheurs d'une reconquête inexorable du territoire jusqu'en 1453.

http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre-et-Loire/Loisirs/Patrimoine-tourisme/n/Contenus/Articles/2017/09/17/Decouverte-a-Loches-sans-doute-les-traces-du-castrum-antique-3228835

http://www.richesheures.net/epoque-6-15/chateau/37loches-historique.htm

http://a2t.univ-tours.fr/pdf/RACF_suppl53_AAT-85.pdf

http://archeologie.cg37.fr/Actualite_portail.php?theme=4&branche=archeologie&idactualite=361

 

....==> Sur les traces de Foulques III Nerra (Campagne de fouille 2018 château de Loches)

 ==>Dénomination géographiques : Civitas, parochia, dioccesis, urbs, municipium, castrum, castellum, vicus, villa, burgus, bastida


 

 

An Mil - Carte des Châteaux de l' Anjou sous Foulques Nerra

Le temps des Carolingiens s'achève. Le grand empire de Charlemagne n'existe plus. En Francie occidentale, le dernier souverain carolingien meurt et Hugues Capet devient roi des Francs. C'est le début d'une nouvelle ère, celle des Capétiens.