Les armes Grande Armée catholique et royale de Vendée - photo puy du fou

De cet armement rudimentaire, dont les Vendéens par leur courage et une tactique très personnelle tirent un grand parti, celui-ci va vite s’améliorer et se transformer par les prises, qui dès le début sont faites en quantités croissantes sur les républicains. Parfois ce sont des arsenaux complets dont on s’empare, et ainsi, lors de la prise de Saumur, c’est 100 000 fusils et 80 canons qui y sont trouvés. Très rapidement, presque chaque insurgé, bien que les effectifs n’aient cessé de s’accroître, se trouve pourvu d’un fusil à baïonnette.Guerre de Vendée - Armements dernier panache puy du fou

Guerre de Vendée - Armements Le fusil Charleville Modèle 1777

 

Sabre briquet François Athanase Charette dernier panache puy du fou - Guerre de Vendée - Armements

==> Fusil d’infanterie modèle 1777/1816/1822.