DSC_0026

Lutins, farfadets, garraches et autres petites fées des eaux, le Jardin de la Vendée regorge de créatures fantastiques accompagnées de leurs légendes. Des histoires qui font sourire les adultes et émerveillent les plus petits. Lieu de légendes, mais aussi lieu d’histoire, témoignage d’une histoire vendéenne marquée en grande partie par une guerre civile que personne n’a oubliée. Retour en photos dans le passé du Jardin de la Vendée, entre Saint-Fulgent et Rocheservière.

À la manière d’Alice aux Pays des Merveilles, la découverte du parc de la Mare aux fées situé à côté du château de Saint-Fulgent nous entraîne dans un tourbillon enchanteresque de couleurs et d’odeurs. Au son des croassements des grenouilles au bord de l’eau, la conteuse raconte l’histoire d’une petite fée amoureuse d’un mortel. Destin tragique croisé avec ceux des petits lutins, les "farfadets", comme on dit en Vendée, et de la garrache, cet étrange animal mi-loup, mi-chèvre qui ne comprend que le patois vendéen. Un lieu plein de légendes féériques, caché à l’abri des arbres fleuris du parc.

 

DSC_0912

Les farfadets sont des lutins, enfants des fées. Ils sont connus pour leurs innombrables facéties et leurs rires espiègles. Pour eux, la vallée de l'Yon est un cadre idéal : ils se cachent derrière les arbres, jaillissent de l'eau ou bondissent de rocher en rocher. On peut aussi en observer près des grands chênes, arbres qu'ils affectionnent particulièrement pour y cacher leurs trésors..

Lutins, farfadets, garraches et autres petites fées des eaux, le Jardin de la Vendée regorge de créatures fantastiques...

Posté par P'Hystorique sur lundi 11 janvier 2016